Faits Saillants

1

Visites spéciales des camps par les lieutenants-gouverneurs de la Saskatchewan et du Nouveau-Brunswick

L’été dernier, plus de 1 200 enfants ont participé à nos camps de littératie en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick, et 7 556 enfants à l’échelle nationale.

L’ancien lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan, l’honorable W. Thomas Molloy, a visité les campeurs de l’Université des Premières Nations du Canada de Régina
L’ancienne Lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, Jocelyne Roy Vienneau, et son mari, ont été accueillis par les enfants l’été dernier au camp de mathématiques et de littératie de la Première nation d’Eel River Bar au Nouveau-Brunswick
L’ancien lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan, l’honorable W. Thomas Molloy, a visité les campeurs de l’Université des Premières Nations du Canada de Régina
L’ancienne Lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick, Jocelyne Roy Vienneau, et son mari, ont été accueillis par les enfants l’été dernier au camp de mathématiques et de littératie de la Première nation d’Eel River Bar au Nouveau-Brunswick
2

Le programme Beat the Street célèbre ses 30 ans

Le personnel, les bénévoles et les apprenants se sont rassemblés pour célébrer le 30e anniversaire du programme Beat the Street. La mission de Beat the Street est simple : donner la chance aux jeunes de la rue ou à risque de l’être d’améliorer leurs compétences en lecture, en écriture et en calcul pour leur permettre de prendre leur vie en main.

Durant les célébrations, une ancienne apprenante a été émue aux larmes en expliquant le cercle vicieux dans lequel elle se trouvait en voulant parfaire son éducation tout en tentant de gagner assez d’argent pour survivre. Beat the Street lui a non seulement assuré de la souplesse, mais lui a permis de bâtir sa confiance en soi. Elle est désormais en voie de devenir plombière agréée.

« Graphic recording » réalisé par Disa Kauak, Think Link Graphics
« Graphic recording » réalisé par Disa Kauak, Think Link Graphics
3

Le 15e défi annuel de Scrabble aux entreprises marque un tournant pour l’alphabétisation

Quelques-uns des esprits les plus vifs des entreprises canadiennes ont défié leurs collègues au Scrabble pour notre levée de fonds annuelle à Toronto. Les anciens champions incluent la CIBC, la Banque Scotia et PwC, mais cette année, c’est le Groupe de conseillers juridiques de TMX qui a répété une impressionnante performance, cumulant cette fois 719 points et remportant le Tournoi de Scrabble 2019. Nous adressons un remerciement particulier au Groupe TMX d’avoir été une fois de plus le commanditaire principal de l’évènement.

À partir de la gauche : Kelley Keehn, animatrice et maîtresse de cérémonie, et Pierre Tellis, Michelle Kisluk, Rebecca Brackley, Jim Hinnecke et Jay Rajarathinam du Groupe TMX
À partir de la gauche : Stephen Faul, président-directeur général de Collège Frontière, Paul Lalonde, adjoint à la recherche pour SRSA, Angela Briscoe, gestionnaire au développement des programmes pour Collège Frontière, et David Gyarmati, président-directeur général de la SRSA
4

Nouveau rapport de recherche national sur l’alphabétisation et le développement des compétences essentielles comme stratégies de réduction de la pauvreté

En mars, nous avons rendu public notre nouveau rapport de recherche national sur l’alphabétisation et le développement des compétences essentielles comme stratégies de réduction de la pauvreté. L’étude a été financée par le Programme d’apprentissage, d’alphabétisation et d’acquisition des compétences essentielles pour les adultes du gouvernement du Canada et réalisé en collaboration avec la Société de recherche sociale appliquée (SRSA).

Le rapport propose 11 recommandations sur la façon dont les politiques et les programmes devraient être financés et offerts pour répondre aux besoins des personnes vivant dans la pauvreté. La principale de ces recommandations est que les gouvernements reconnaissent l’alphabétisation non seulement comme une priorité politique, mais aussi comme un droit fondamental.

À partir de la gauche : Stephen Faul, président-directeur général de Collège Frontière, Paul Lalonde, adjoint à la recherche pour SRSA, Angela Briscoe, gestionnaire au développement des programmes pour Collège Frontière, et David Gyarmati, président-directeur général de la SRSA
À partir de la gauche : Stephen Faul, président-directeur général de Collège Frontière, Paul Lalonde, adjoint à la recherche pour SRSA, Angela Briscoe, gestionnaire au développement des programmes pour Collège Frontière, et David Gyarmati, président-directeur général de la SRSA
5

Le Giller Light Bash s’élargit à Victoria

Le Giller Light Bash s’est tenu pour la première fois à Victoria, en Colombie- Britannique. Organisé par un groupe de bénévoles dévoués, le Giller Light Bash est une occasion pour les écrivains, les lecteurs et les amoureux des livres de se rassembler pour célébrer la littérature canadienne et le Prix Giller de la Banque Scotia.

Prix Giller de la Banque Scotia. Avec Margo Goodhand à l’animation, les panélistes recommandaient le livre de leur choix pour le Prix Giller. Les panélistes et les invités spéciaux incluaient l’honorable Janet Austin, lieutenante-gouverneure de la Colombie-Britannique, Rob Fleming, ministre de l’éducation de la Colombie-Britannique, Dan Dagg, président-directeur général de Hothouse Marketing et chef exécutif de H2 Digital, et Susan Juby et Monique Gray Smith, deux autrices canadiennes.

Joyce dans un cercle de lecture à St. Jamestown, à Toronto, en 1998
6

En l’honneur de Joyce Matthews

Il est difficile de rivaliser avec contribution que Joyce Matthews, qui est décédée au printemps dernier, a apportée à notre mission et à notre culture. En tant que membre du conseil d’administration de Collège Frontière, Joyce a œuvré à faire connaître notre organisme et a été la fondatrice bénévole de nos cercles de lecture. Chaque semaine, elle prenait part à un cercle de lecture dans le Centre-ville de Toronto, apprenant à connaître les enfants et familles grâce à son dévouement inconditionnel pour le bénévolat.

Joyce était doté d’une incroyable élégance et intégrité, et sa contribution lui survivra à travers le nouveau Prix national de bénévolat que nous avons nommé en son honneur. Elle nous manque déjà.

Joyce dans un cercle de lecture à St. Jamestown, à Toronto, en 1998
Joyce dans un cercle de lecture à St. Jamestown, à Toronto, en 1998