Nos succès

Iqaluit, Nunavut

Tutorat en milieu carcéral

Cette année, nous avons commencé à travailler au centre correctionnel de Makigiarvik à Iqaluit, un centre de sécurité minimale accueillant principalement des jeunes hommes Inuit de 18 à 35 ans provenant de la région de Qikiqtani (Baffin). Plusieurs des détenus ne sont là que pour une courte période, et il n’y a présentement aucun programme d’éducation offert en raison du manque d’espace et de personnel. Les programmes de préparation aux métiers de la construction de Collège Frontière ont des inscriptions continues et peuvent desservir 6 détenus à la fois, avec une liste d’attente de 3 à 4 personnes.

Erin, notre instructrice, joue un rôle essentiel dans le succès du programme pour les détenus qui souhaitent poursuivre une carrière dans un métier de la construction. Afin de devenir apprenti, l’étudiant doit soit détenir un diplôme d’études secondaires, soit passer avec succès un examen d'admission qui vérifie les compétences en mathématiques, en sciences et en compréhension de lecture. Cet examen est souvent un obstacle considérable pour les Nunavummiut qui souhaitent accéder à un métier dans le domaine de la construction.

Depuis janvier, le programme de tutorat au centre correctionnel de Makigiarvik a permis à deux apprenants de réussir cet examen.

Un des apprenants avait déjà suivi une formation professionnelle en plomberie mais avait dû abandonner le cours pour des raisons personnelles. Il était très motivé par la chance de poursuivre sa formation et avait hâte de travailler avec tout le matériel fourni. En moins de deux mois, il a été capable de compléter tous les modules de formation et de passer son examen. Quelques jours après son examen, il a été transféré dans un autre établissement et m’a téléphoné pour me laisser savoir qu’il avait réussi son examen. Il était vraiment fier de lui et reconnaissant envers le tutorat qui l’avait aidé à y parvenir. Il sera relâché avant la fin de l’été et est déjà inscrit pour commencer un cours en plomberie au Nunavut Arctic College cet automne.

Erin Murray, Instructrice